CO2monamour.net

Hommage à Michel Serres

samedi 8 juin 2019 par webmaster

Des entretiens - encore jamais diffusés pour certains - avec le philosophe des sciences et penseur de la nature, Michel Serres, qui nous a quittés, il y a quelques jours.

Il est de ses collines du Lot-et-Garonne, pays de « puechs » où les hommes posèrent de gros villages sur leurs sommets ; il est de ces cailloux roulés par l’érosion, façonnés par le flot de sa Garonne et par le temps.
Son accent, c’est-à-dire ce chant rajouté à la langue, vient de là : du Sud Ouest. Garder son accent, c’est garder la fierté de ses origines et de ses racines.
Son contrat naturel allait de soi, cette alliance avec la nature était signée dès son enfance ; avec sa terre, la mer, les montagnes, les rivières.
Michel Serres sentit le bouleversement du numérique et la crise écologique, la coupure avec le vivant dominé par l’homme sans limites.
« Quand on saisit une situation ou quelque chose intellectuellement, on est plus joyeux ».
La joie lucide caractérisait notre encyclopédiste contemporain, faisant le pont entre le 20ème et le 21ème siècles galopants … Oui, mais vers où ?
Ses références classiques lui permettaient d’envisager les bascules à venir, d’anticiper, de saisir les transformations du monde. Retrouvons cet homme, cet optimiste de combat, qui pensait avec ses jambes et son cerveau. Denis Cheissoux s’était rendu plusieurs fois chez lui.
« Un progrès donné a presque toujours un prix, le prix actuel commence à être cher. On ne peut pas laisser le monde tel qu’il est à nos petits enfants »
Dans ce Lot-et-Garonne, dans ce pays de coteaux, de serres, poussa un grand homme. Petite et grande Poucette pleurent un monde qui sera forcément un peu moins éclairé après lui.
Mais ce faux sage nous aidera encore à croire en l’homme.

  • A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Océan, nous recevons Guy Duhamel, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle et conseiller scientifique pour les pêcheries des Terres australes et antarctiques françaises. Il nous dévoile la programmation de la 2ème édition des "Tribunes du Muséum", qui réunit chercheurs, experts, artistes et citoyens, mais nous dresse également un panorama des pêcheries des Terres Australes et Antarctiques Françaises.
  • Nous recevrons également Ludovic Frère Escoffier, responsable du programme vie des océans au WWF France. Il nous fait part du dernier rapport du WWF sur la pollution plastique des océans.

titre documents joints

Enregistrement WMA

10 juin 2019
info document : Windows Media Audio
19.6 Mo

Enregistrement OGG

10 juin 2019
info document : Ogg Vorbis
37.1 Mo

Enregistrement MP3

10 juin 2019
info document : MP3
50.6 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 8 / 54449

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Saison 2018/2019   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License